Penda Diouf

Après des études de lettres modernes, elle passe un DEA arts du spectacle option théâtre et travaille dans différents théâtres de Seine Saint Denis. Elle devient ensuite directrice de médiathèques. Poussière, sa première pièce obtient une bourse d’encouragement du CNT : elle est mise en lecture au Tarmac (2007), au théâtre de la Huchette (2009), puis sélectionnée par le bureau des lecteurs de la Comédie française (2010). Sa pièce Le symbole, commandée par la compagnie La fédération et mise en scène par Philippe Delaigue, a été jouée au festival « Francophonies en Limousin » en 2013. La grande Ourse, sélectionnée par le Théâtre de la Tête noire, le Tarmac et le Panta théâtre et lue dans de nombreux festivals, va être éditée chez Quartett. Elle sera sur scène en novembre 2019 pour interpréter son texte Pistes, dans une mise en scène d’Aristide Tarnagda. Ses pièces traitent des questions d’identité, de l’oppression, du patriarcat mais aussi de la colonisation.
Elle est aussi co-fondatrice, avec Anthony Thibault, du label Jeunes textes en liberté, festival de théâtre itinérant qui valorise les auteur.rice.s de théâtre contemporain et tente de combler les vides en terme de représentation et de narration. Elle sera artiste associée au centre dramatique national de Valence en sous la direction de Marc Lainé.
Sophie

Comments are closed.

Scroll to Top